VR Daily Dose

L'Esport VR, le futur de l'Esport ?

  • Blog /
  • L'Esport VR, le futur de l'Esport ?

L'esport VR fait son entrée dans le monde de l'esport déjà en pleine croissance. Quel futur pour cette nouvelle discipline ? Quelles opportunités business, notamment pour les salles de réalité virtuelle (LBVR) ? La team EVA vous partage sa vision !

 

Reconnue officiellement il y a peu de temps en France (2016), l’esport est devenue en quelques année un vrai phénomène de société. Rares sont les jeunes ados qui ne connaissent, ou ne jouent pas à Fortnite. Comme tout sport, cette nouvelle discipline intègre des compétitions, des équipes professionnelles (progamers) suivies par des fans inconditionnels. L’énorme différence vient du fait que l’audience n’est pas à la TV mais en streaming sur des plateformes comme Twitch, Youtube, Facebook même si quelques chaines commence maintenant à pousser des émissions et contenus esportifs. 


Joueur esportifL’année dernière, la finale des championnats du monde de League of Legends, l’un des jeux phares de la scène esportive, a rassemblé pas moins de 150 millions de spectateurs et rempli l’Accorhotels Arena à Paris. C’est presque autant que la finale de la League des Champions en football en 2019 avec 180 millions de spectateurs, et bien plus que le Superbowl aux Etats-Unis avec une audience de 98 millions de spectateurs. Vous l’avez compris, l’esport n’est plus une niche comme on pourrait continuer de le croire mais est devenu totalement mainstream.

 

Pourtant l’esport suscite toujours de grands débats (surtout chez les parents ;-). 

En effet, renvoyant l’image d’un joueur assis devant son PC sans bouger pendant des heures, l’Esport n’est aujourd’hui pas considéré comme un vrai sport pour un grand nombre. 

 

Quid de l’Esport VR ?

 

L’Esport en réalité virtuelle n’en est qu’à ses débuts mais il est intéressant de s’interroger sur l’impact et le potentiel de cette nouvelle discipline. 

 

Depuis la sortie des premiers casques VR, plusieurs initiatives ont vu le jour pour proposer une approche compétitive sur des jeux en réalité virtuelle. Celles-ci ont majoritairement été poussées dans un mode que l’on appelle Arcade : le joueur dispose d’un espace d’environ 3x3m pour bouger. Si l’aspect compétitif est réel, force est de constater qu’à ce jour, les audiences et le nombre de joueurs ne sont pas au rendez-vous même si les initiatives restent vraiment intéressantes. Cela vient peut être du fait, qu’aujourd’hui, la VR dans sa version Arcade n’est pas assez Waouh et n’apporte pas assez de différenciation par rapport à un jeu esport classique pour rameuter les foules.

 

L’Esport VR ne doit pas copier le modèle de l’Esport classique mais inventer un tout nouvel usage pour exploser.

 

C’est dans cette optique que le projet EVA est né avec la volonté de proposer quelque chose de vraiment différent. La VR apporte une immersion incroyable mais celle-ci est vraiment décuplée en y ajoutant le concept du free roaming, c’est à dire la capacité dese   déplacer librement sur de grands espaces. 

 

C’est ainsi qu’à l’occasion de la Paris Games Week 2019, nous présentions pour la première fois au monde notre concept de Stadium Esport VR sur plus de 1000m2 intégrant une zone de jeu de plus de 500m2, des gradins et une zone spectateurs ainsi qu’un équipement complet pour commenter, streamer des matches comme on pourrait le faire dans un match de basket !

 

EVA Stadium PGW

 

Pour mieux appréhender le résultat final, vous pouvez également voir la vidéo du making of.

 

EVA player

Les joueurs, équipés de casques VR, ordinateur en sac à dos (backpack) et gun connectés se sont affrontés en 4v4 sur notre jeu FPS compétitif VR, After-H, qui a été adapté pour l’occasion à une utilisation en free roaming grand espace. 

Le succès a immédiatement été au rendez-vous, que soit sur le nombre de spectateurs sur le stade, la qualité des retours du grand public, pro-gamers, influenceurs et journalistes ayant testé le concept.

 

Selon nous, les éléments clés à retenir du succès sont : 

  • Du vrai sport ! 

Le déplacement physique grand espace (free roaming) apporte vraiment quelque chose de nouveau tant sur l’immersion que sur le gameplay. Il positionne également l’Esport VR comme un “vrai sport” avec de la dépense physique réelle. 

 

  • Un show pour les spectateurs

Nous avons été surpris du nombre de spectateurs qui s’asseyaient dans les gradins pour regarder les matches se dérouler même hors compétition et profitant du spectacle grâce aux écrans géants et commentaires des casters. Le fait de voir les joueurs bouger physiquement apporte énormément en terme de show.

 

  • Easy to play, hard to master

Pas de manette, pas de boutons et contrôles compliqués, pour se déplacer, il suffit de marcher… Nous avons vu un grand nombre de joueurs non gamers jouer et s’amuser au bout de quelques minutes. C’est selon nous un point clé pour évangéliser la VR au plus grand nombre. 



Quel futur pour l’Esport VR ?

 

Il est tout à fait naturel de vouloir reproduire un modèle existant pour en imaginer un nouveau mais dans le cas de l’Esport VR, peut être que l’usage sera totalement différent de l’Esport que nous connaissons aujourd’hui. Si le Free Roaming devient un critère clé de l’Esport VR alors sa consommation se fera avant dans une salle et non à la maison, comme un sport plus classique tel que le football, le tennis, … La version Arcade de la VR pourrait alors devenir l’outil d'entraînement des joueurs à la maison comme le sont aujourd’hui les simulateurs pour les pilotes de Formule 1. Une chose est sûre, nous n’en sommes qu’au début, tout reste encore à imaginer !

 

Suivez nos réseaux sociaux pour être au courant de notre activité: